Si vous vous imaginez toute l’Asie avec des gens aux chapeaux de paille coniques sur la tête, des vendeurs portant une barre sur les épaules à laquelle sont accrochés 2 paniers, un milliard de motos qui déferlent les ruelles, le chaos pur, les marchés de légumes frais et fruits exotiques, les délicieux nems, les temples chinois, les vendeurs de tout et n’importe quoi ambulants, des cargaisons de marchandises ou des déménagements sur 2 roues, alors c’est au Vietnam qu’il y’a le plus de chance que tous ces préjugés se confirment.

Vietnamese banana seller Vietnamese IKEA

Sauf que c’est encore bien plus que ça : le Vietnam est en plein essor économique, il se modernise à grands pas, suivant le model de la Chine et ça, au lendemain de la guerre du Vietnam. C’est un pays incroyable et tout le monde peut y trouver son compte.

C’est aussi le pays avec le meilleur rapport qualité prix : pour 8 à 10 dollars, tu trouves une chambre double avec WC, télé, frigo et parfois même l’air conditionné. La cuisine vietnamienne est de plus délicieuse. Les restaurants assez chics ne coûtent pas beaucoup plus que ce qu’on peut acheter dans la rue et les excursions avec transport et guide sont à des prix dérisoires. Notons aussi que les bus de nuit sont très confortables et high-tech à tel point qu’il faut même enlever ses chaussures pour y rentrer !

Les gens : beaucoup disent qu’ils ne sont pas aimables du tout. Nous ne le trouvons pas. Les vietnamiens sont extrêmement affairés et stressés. Ils se lèvent avant le coucher du soleil et travaillent sans relâche jusqu’à tard le soir. Le réceptionniste de notre hôtel par exemple, a deux jobs, travaille au moins 16 heures par jour pour un salaire minable, mais il arrivait quand même à nous sourire à chaque fois qu’il nous voyait. A sa place, on aurait été très grognon.

Ce que nous avons bien aimé, c’est que, comme le Vietnam est très peuplé, les touristes se fondent dans la masse (contrairement au Laos). Les vietnamiens ne t’enquiquinent pas à tout bout de champ et vaguent à leurs occupations quotidiennes sans trop prêter attention au touriste. De cette sorte, on peut apprendre à connaître la vraie culture, sans aucune mascarade.

Ce sont des gens très intelligents, ingénieux et débrouillards. Ils arrivent miraculeusement à s’y retrouver dans le bazar de la circulation, l’administration, l’organisation, ou le business. Mais si on peut leur faire confiance, ça reste à voir.

Les endroits que nous avons visités :

Ce qui nous a particulièrement plu au Vietnam, c’est qu’aucune ville ne se ressemble et a un caractère totalement différent. Une brève présentation de chaque endroit :

Saigon : view over saigon

Une ville dynamique et moderne très intéressante et vivante.  C’est aussi la ville de l’amusement avec ses karaoké bars, cafés, restaurants et soit dit en passant ses prostitués à chaque coin de rue. Nous avons trouvé particulièrement captivant le musée des Vestiges de la guerre, et dans les environs, les tunnels des vietcongs à Cu Chi. Nous avons aussi trouvé très original le spectacle des marionnettes sur l’eau.

Water puppet theater

Un conseil pour bien apprécier la ville et sa circulation, tout sauf ennuyante, faites un tour en cyclo-pousse. On se sent comme une grosse vieille tortue de mer au milieu d’une nuée de motos frénétiques.

Saigons Motos

Ah oui et pour traverser la rue à pied, bonne chance ! Ce serait peut-être même plus facile d’y aller les yeux bandés. L’important est de marcher d’un pas lent et régulier sans s’arrêter ni retourner en arrière : le flot de motos saura vous contourner.

Le delta du Mékong : Cruising on the Mekong

une balade en pirogue bancale sur un des bras du Mékong est un classique à ne pas manquer. Faire un tour dans les marchés au bord de l’eau qui vendent des rats, des yeux et oreilles de cochons, par exemple, et où les vietnamiennes en pyjama chic et chapeau conique font leur courses le dimanche matin, a été une expérience plus déconcertante et authentique que la visite des marchés flottants, un peu trop touristiques.

Women chic for the market Pig puzzle on the market

Mui Ne :

On n’a pas compris pourquoi tout le monde ne parle que de cette plage. Parfaite pour les gens voulant faire du kitesurf, elle ne convient quand même pas à la baignade.

Mui ne is about wind surfingRed sand dunesBon d’accord, on a eu une super chambre au strawberry guesthouse pas chère et il y’a des jolies dunes de sables pas loin sur lesquelles on peut glisser sur un bout de plastique mais sinon, aucun intérêt.

Da Lat :

View over Da Lat

Ah ça c’est la ville romantique asiatique par excellence ! Ici ce sont les touristes vietnamiens qui se ruent sur Dalat pour Flower-Heartfaire leur demande en mariage, se marier ou passer leur voyage de noces. C’est une ville dans les montagnes qui rappelle beaucoup l’Europe. On y trouve un grand lac, des belles villas, des fraises, des artichauts, des champs de fleurs au lieu de riz, des pâtisseries en pagaille, des jolis parcs fleuris et un téléphérique. Pas très exotique pour un touriste ordinaire, mais pour nous, ça a été un bon changement de l’Asie.

Romance in Da Lat Flowers

A Dalat, on peut aussi visiter le Crazy house, une maison à l’architecture digne d’un conte de fée ou encore se laisser bercer par le vieux train français qui s’arrête près du temple Linh-Phuoc-Pagode très excentrique et tout simplement génial, ou sinon boire un thé à l’artichaut.

Crazy HouseLinh-Phuoc-Pagode

Nha Trang :

Une ville propre et moderne. Nous avons donné rendez-vous à Taylor, le canadien rencontré en Thaïlande, revu par hasard au Laos (le monde est petit) et là, nous avons décidé de faire un petit bout de chemin ensemble au Vietnam. La grande plage de Nha Trang avec ses vagues agréables invite à la baignade. Tranh Beach Mais encore mieux : les plages sur les îles à côté sont encore plus belles et un tour en bateau pour toute la journée, repas compris, ne coûte que 6 dollars !

Seafood on our boat tour

Sinon la ville a de bons restos, clubs et aussi un grand marché aux fruits exotiques délicieux. Donc faire un stop à Nha Trang n’est pas une perte de temps.

Hoi An :

Une petite ville avec un centre-ville historique magnifique. Pour nous, une des plus belles vieilles villes asiatiques.

Hoi An streetview Hoi An street

Pleins de petites ruelles avec des lanternes, des jolies maisons anciennes et des temples datant de l’époque où les riches marchands chinois et japonais vivaient encore ici.

Lantern in Hoi AnCantoneese assembly hall

Quan Cong

Hoi An marque aussi des points pour ses propres spécialités culinaires excellentes. Il paraît aussi que la plage à 5 km est très belle. A cause du mauvais temps, nous n’avons pas pu vérifier par nous-mêmes. En tout cas, y’a t-il une raison ne pas visiter Hoi An ?

Hue :

L’ancienne capitale recèle un bon nombre de monuments historiques, notamment de multiples tombeaux des empereurs défunts.

Tu Duc TombGarden in front of Minh Mang tomb

Nous n’avons pas du tout pu apprécier cette ville à cause du temps de chien. Nous avons tout visité en un jour et le reste du temps, nous sommes restés dans la chambre à grelotter sous la couverture.

Hanoi :

Hanoi Street

Cette ville est encore plus folle et chaotique que Saigon. Elle est aussi plus chère. Ce n’est pas une très belle ville, puis elle est trop stressante et bruyante à mon goût. Cependant on ne s’y ennuie pas. Observer les gens dans la rue est déjà en soit une sensation. Pourquoi mangent-t-ils tous sur des tabourets minuscules pour bébé sur les trottoirs avec les pots d’échappements des milliers de motos à la hauteur du nez et les ordures éparpillées par terre, alors il y’a de jolies petits restaurants au même prix juste à côté ? Certains disposent même leurs tabourets en plastiques sur la chaussée pour déguster leur soupe de nouilles en famille ! Et ce ne sont pas seulement les gens pauvres qui le font. Allez comprendre les vietnamiens !

Eating on the sidewayEating even on the street

Ce qui est intéressant à visiter : le corps embaumé de Ho chi Minh au mausolée, le musée Ho chi Minh et le temple de la littérature.Ho Chi Minh mausoleum

Les temples à Hanoi ne sont pas extraordinaires. Mais ce qui l’est, c’est de prendre un moto-taxi (xe ôm). Ce n’est pas un tuk tuk, mais on monte à l’arrière d’une moto conduite par un jeune vietnamien qui a, espérons-le, le don de se frayer un chemin à travers le trafic monstrueux de Hanoi. Le nôtre a roulé comme un malade et brûlé un ou deux feux rouges. Je me suis agrippée à lui, j’ai fermé les yeux et fais ma petite prière.

Ceux qui en ont marre de la soupe de nouille et du riz peuvent aussi tester des mets qui sortent de l’ordinaire à Hanoi, du genre cuisses de grenouilles ou même viande de chien ou bien encore boire le sang et manger le cœur encore battant de serpent. Si nous l’avons fait ? Lisez notre prochain article.

A partir de Hanoi on peut entreprendre une excursion à la fameuse baie d’Halong. Attention beaucoup « d’imitations » portent le même nom que de célèbres agences de voyage telles que Sinh café. Il doit y avoir une centaine de Sinh cafés dans Hanoi, parfois 10 dans la même rue et collé l’un à l’autre. Quel est le vrai ? Il n’y a pas de copyright au Vietnam.

La baie d’Halong :

Foggy, mysterious Halong BayHalong Bay sunset

Nous l’avons découverte par mauvais temps mais toutefois elle fait partie des best of Asie ! Delecious foodEn naviguant quelques jours sur un voilier en bois au milieu d’une mer turquoise qui dévoile de milliers de petites îles rocheuses semblant transpercer la surface, on se croirait dans une légende mystique, dans laquelle un dragon pourrait sortir subitement de ces eaux. Sans vouloir me marier, j’allais même à imaginer ma cérémonie de mariage dans les moindres détails, tellement l’endroit est magique. Nous avons dormi sur le bateau dans notre propre cabine qui était incroyablement charmante. Et nous avons pu nous régaler avec du poisson, du crabe, des crevettes et un choix de mets exquis.

Beautifull boat

Comme activités au programme on a eu droit à : découverte d’une des nombreuses belles grottes, canoë-kayak, nager, pêcher une vieille chaussette avec une canne en bambou, soirée karaoké pendant laquelle l’équipage nous ont a peine laissé chanter (les vietnamiens raffolent de karaoké), petit trekking sur l’île Cat Ba jusqu’en haut d’une tour de ferraille rouillée branlante,…

OldHighSave

…dont la plupart des vis manquaient et puis enfin l’attaque des singes colériques de la Monkey Island. Alors vous viendriez à notre mariage à la baie d’Halong ? 😉

Infos pratiques baie d’Halong : prenez vous le temps de choisir une agence potable a Hanoi. Nous sommes presque devenu fous avec le nombre de propositions et aussi d’arnaques. Nous devions payer 125 dollars dans notre Century Hotel, mais avons longtemps discuté et obtenu un prix de 85 dollars par personne, pour 3 jours, 1 nuit sur le bateau 3 étoiles (12 personnes environ) et 1 nuit dans un hôtel 3 étoiles à moitié démoli sur l’île Cat Ba. Je conseille de choisir plutôt l’option plus chère 2 nuits sur le bateau. Tous les repas étaient compris et le service était correct. Mieux ne vaut pas prendre le bateau le moins cher, car il sera en mauvais état et récemment un bateau a coulé avec tous ses passagers à bord pendant qu’ils dormaient.

N’oubliez pas de regarder régulièrement nos photos sur ce blog et ceux sur flickr.

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply


neuf − 7 =