A Udaipur, l’hôte de notre guesthouse, surnommé G2, nous a appris comment cuisiner le poulet au curry. C’est très commun en Inde et cette soirée-là nous avons sûrement mangé le poulet le plus succulent de notre vie!

Comme nous sommes généreux, en voici la recette secrète. Faites-le chez vous et donner nous de vos nouvelles (si ça rate complètement, nous ne sommes pas responsables !).

Ingrédients :

1 petit bulbe d’ail

8 petits oignons rouges

3 cm de gingembre frais

De l’eau du robinet (facile)

2 CS d’huile

Un demi bâton de cannelle

8 grains de poivre noir

1 poulet fraîchement abattu

Pour le mélange curry:

1,5 CS de piment en poudre

2,5 CS de coriandre en poudre

(1/4 CS Tagameg ???) Désolée je ne sais pas moi-même ce que sais, et si c’est la bonne orthographe. C’est G2 qui nous a dit le nom, sans savoir ni lire ni écrire l’anglais. Donc soit vous recherchez chez votre marchand indien soit vous laissez tomber cet épice.

~1,5 CS de sel selon le goût

1 CC de poudre de masala de viande

1 CC de Garam masala (débrouillez-vous pour en trouver)

Si à la place de préparer le mélange curry vous-même, vous l’achetez au supermarché, je ne veux pas le savoir.

Tout d’abord vous préparez une sorte de pâte:

Epluchez le petit bulbe d’ail puis les 8 petits oignons (ne laissez pas déjà tomber ça deviendra plus marrant par la suite). Coupez les oignons en 2, puis en rondelles. Pelez le gingembre de 3cm et émincez-le.

Prenez 1/3 des oignons, l’ail, le gingembre et passez-les au mixeur avec 1-2 verres d’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte assez ferme.

Dans une casserole chauffez 2 CS d‘huile puis ajoutez le demi bâton de cannelle, les 8 grains de poivre et le reste des oignons. Mélangez bien jusqu’à ce que les oignons soient dorés.

Ajoutez-y le mélange curry et la pâte puis faites cuire a température élevée sans oublier de remuer constamment.

Versez environ 1/2 l d’eau dans la casserole puis laisser mijoter une petite demi-heure. La sauce curry est prête lorsque l’huile remonte à la surface. Pendant ce temps préparez déjà la pâte des chapatis.

Maintenant vous pouvez mettre le poulet tout juste abattu dans la casserole. Le retourner de temps en temps et le cuire à couvercle fermé jusqu’à ce qu’il soit à point. Voilà bravo vous avez réussi le plus dur !

Chapatis (galettes indiennes pour accompagner le poulet. C’est le pain quotidien indien) :

Ingrédients: (pour 6 chapatis)

1/2 kg de farine

Du sel

De l’eau du robinet (facile)

Versez 1-2 verres d’eau dans un bol puis ajoutez la farine et une pincée de sel. Pétrissez bien la pâte et selon la consistance rajoutez de l’eau ou de la farine pour une pâte un peu visqueuse. Formez une boule et laissez reposer 30 minutes.

Après cela pétrissez à nouveau la pâte jusqu’ à ce qu’elle ne soit plus humide. Prenez 1/6 de la pâte, saupoudrez-la de farine et formez une petite boule plate. Étalez la pâte avec un rouleau en un cercle d’environ 10 cm de diamètre. Puis agrandissez la crêpe à 15-20 cm. Faites attention à ne pas la déchirer.

Dans une poêle sans huile: rôtissez chaque côté une seconde puis cuisez le chapati jusqu’ à ce que il ait quelques taches brunes et gonfle un peu. Comme pour une crêpe, l’idéal soit qu’il ait quelques taches dorées sans cramer. Le chapati est prêt lorsqu’il contient de grosses bulles d’air. Pour les enlever, le mieux est d’appuyer par la suite deux chapatis l’un contre l’autre.

Les indiens mangent normalement avec les mains. Chacun reçoit un bol avec le poulet au curry et trempe le chapati dans la sauce épaisse. De cette manière vous aurez le meilleur feeling indien.

Bon appétit et régalez-vous, vous souhaitent

Maria et Björn

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply


× 4 = seize